LA GESTION DE CLASSE
ET L'ORGANISATION DES ENFANTS


 Il est possible de gérer les ateliers de différentes façons. On vous décrit ici la façon que nous avons adoptée dans nos classes. Cette gestion s'est développée avec le temps, selon les enfants, en discutant avec différents enseignants et en puisant dans les livres. Vous pourrez peut-être ainsi trouver des idées qui conviennent à votre propre gestion de classe.

Lors du début d'un thème, nous présentons quelques ateliers à tous les jours. Ainsi, en quelques jours, les enfants connaissent les consignes de l'ensemble des ateliers.


Les enfants ont, avec eux,
un passeport 1 qui les guide tout au long du thème. Dans celui-ci se retrouvent tous les titres des ateliers présentés. Ainsi, ils peuvent suivre leur cheminement et choisir les chemises selon leur goût et leur rythme. À chaque fois qu'une chemise est complétée et corrigée, l'enfant se mérite un collant ou une estampe dans son passeport, à l'endroit où est inscrit le titre de l'atelier terminé. C'est sa récompense!!! Il arrive aux enfants de choisir l'atelier en fonction du collant à recevoir...; d'où la stratégie de mettre de superbes collants aux ateliers demandant plus de travail!!!

Dans ce passeport se retrouve également un travail obligatoire que les enfants doivent compléter avant de choisir une chemise (raconter sa fin de semaine). De plus, à la fin, nous avons ajouté les activités faites à l'ordinateur, des fiches d'enrichissement et il pourrait même y être inscrits les projets en cours. Ainsi, il y a toujours quelque chose que l'enfant peut entreprendre, entre autre lorsque des chemises ne sont pas disponibles.


La plupart du temps, les enfants «se mettent aux ateliers» lorsqu'ils ont terminé une activité ou un travail présenté à tous les élèves. Ainsi, peu à peu, les enfants ont des chemises entre les mains. Ils peuvent se regrouper par deux s'ils le désirent. Ils utilisent le dictionnaire mural, les différentes affiches, leurs livres ainsi que
les référentiels pour accomplir leurs tâches.


Lorsque la période de travail est terminée, les enfants conservent la chemise avec eux (nous avons fabriqué
des pochettes de tissu accrochées sur les cotés des pupitres). Ils pourront alors poursuivre leur travail là où ils l'ont laissé.


Le nombre de chemises complétées par les enfants varie beaucoup selon l'habileté de chacun, mais aussi selon leur autonomie. Alors que des enfants ont leur passeport rempli à la fin d'un thème, d'autres peuvent avoir complété quelques chemises. Lors du début du nouveau thème, on leur demande de se donner un objectif afin de dépasser le nombre de chemises complétées au dernier thème.


Lorsque nous travaillons ainsi, il est rare que les enfants nous demandent ce qu'ils peuvent faire. Il nous arrive même d'entendre des enfants dire: «Yé! j'suis rendu aux ateliers!» ou encore «Tu me donneras la chemise lorsque tu l'auras terminée. Ça a l'air le «fun»!».



Si vous travaillez d'une autre façon et que vous voulez en faire part... afin de progresser dans cette gestion, écrivez-nous!


clabbe@cslaval.qc.ca

 

1 Cette façon de fonctionner avec un passeport est inspirée d'une idée de Ginette Turcotte et d'Isabelle Bélanger, école Du Parc.




Retour à la page d'accueil des ateliers