Les mineurs étaient des personnes qui cherchaient du charbon dans des mines. Ils creusaient dans la Terre. Les galeries étaient creusées dans le sol parfois à plus de 500 m.
Le travail était très dangereux et les accidents étaient fréquents. Les galeries risquaient de s’écrouler par manque d’étayage (manque de bois pour soutenir la galerie).Et le Grisou (gaz explosif qu’il y a dans les mines) réservait de mauvaises surprises.
Les mineurs travaillaient de 12 heures à 16 heures par jour.
Dans les mines, il faisait tout noir alors ils prenaient des lampes pour chercher le charbon.

La lampe d'un mineur

Il y avait beaucoup de mines dans notre région : La Ricamarie, Saint Etienne, Firminy, Roche la Molière…


                           Les mineurs et Sainte Barbe

Barbe était une jeune fille de 16 ans. Elle a été enfermée dans une tour du château de son père car elle voulait suivre la religion catholique. Barbe a réussi à s’enfuir avec la complicité d’un médecin. Un berger l’a trahie en la ramenant au château de son père. Celui-ci l’a torturée et l’a tuée en haut d’une montagne. Mais les éclairs et la tempête s’abattirent sur la tête du père et il fut entièrement consumé…

C’est grâce à cet événement que Barbe fut reliée aux explosions. Elle devint ainsi la patronne des mineurs, des artilleurs, des pompiers…

       La fête de la Sainte Barbe est le 4 décembre.

Pour débuter cette journée, on peut entendre les tirs d’explosifs dès très tôt le matin. Cela représente les premiers tirs de mine qu’il y avait autrefois avant la descente des premiers mineurs le matin. Ensuite, il y a une commémoration religieuse à l’église de Beaulieu. Il y a des chants, de la musique jouée par l’harmonie des mineurs.

 
Les musiciens

Puis à la sortie, il y a une distribution de brioches ( avant, c’était une distribution de pain béni).

La statue de la Sainte Barbe est ensuite portée en procession jusqu’à une statue de mineurs sur une petite place. On entend, alors, d’autres tirs d’explosifs. Puis après un discours, la statue repart à l’église.( Au temps des mines, elle retournait dans la mine). Les gens se regroupent ensuite dans une salle pour boire un verre et discuter.


La procession

Les élèves de la classe de CE2-CM1
Ce dossier a été réalisé par Anne Badard et sa classe
de l'École  Boisset-lès-Montrond (France)

Retour à la galerie